Indoor dames – Une quatrième place bien indécise

Comme prévu, le championnat dames est très serré, surtout en haut de tableau. Cela s’est encore confirmé lors des premières rencontres de 2020, disputées jeudi et samedi. Passage en revue des différentes leçons à souligner à quatre matches de la fin de phase classique.

Le White Star qui mène un rythme d’enfer, le Parc à 99,9% en D.1, le Racing en ballottage favorable pour le Top 4 : devant un peu plus que derrière, le suspense reste entier.

Un trio de tête s’est dégagé, mais quel en sera l’ordre final ?

Le White Star est la seule équipe invaincue cette saison. Voilà aussi pourquoi les Étoilées sont premières du classement, mais à seulement deux petits points du Watducks, leur dauphin. Les Everoises ont recommencé 2020 comme elles avaient terminé 2019 : en gagnant. En prenant neuf points, elles peuvent aborder sereinement la suite.

Waterloo a également fait le job jeudi puis samedi. La troupe de Louise Cavenaile a évité les pièges tendus par des formations moins bien classées pour faire un sans-faute. Elle reste au contact du White Star.

Enfin l’Antwerp complète le trio de tête et a quatre unités d’avance sur le Racing, quatrième, et six sur le cinquième siège non-qualificatif pour les demi-finales. Avec deux victoires par un seul but d’écart contre le Dragons mais surtout le Parc, les camarades de Laurine Delforge sont passées par le chas de l’aiguille.

Ces trois clubs seront plus que probablement en playoffs. Reste à savoir comment sera composé le Top 3. Vu leur programme respectif, tout est possible.

Le Racing rate le coche à cause d’un Well toujours plus proche du maintien

L’inconstance du Racing lui empêche de vivre une phase classique relax. Mais pas de panique puisque les Uccloises sont toujours quatrièmes. Elles auraient pu toutefois prendre une belle option sur le Top 4. OK, avec des si, on coupe du bois. Mais si les filles d’Olivier Coulon avaient battu le Well (défaite 2-3), elles possèderaient sept longueurs d’avance sur la cinquième place.

Par ce succès, le Wellington fait d’abord un énorme pas vers le maintien, sa principale mission dans ce championnat. Mais il a également toujours le Top 4 dans son viseur, à seulement deux points du Racing.

Enfin le Dragons sera trop court pour accrocher autre chose que le maintien qui est aussi son but pour cette compétition 2019/2020. En perdant contre le White Star et l’Antwerp samedi, les nord-Anversoises ont sans doute laissé passer leur chance.

Un miracle pour Gand, c’est cuit pour le Parc

Pour se sauver, le Parc devrait remporter ses quatre dernières joutes par de très larges scores et espérer que le Dragons ne prenne pas le moindre point. Dans le même temps, Gand ne devrait pas gagner deux fois. Vu leurs soixante goals encaissés et neuf inscrits en dix journées, ça risque d’être tendu.

Concernant La Gantoise, le maintien est plus jouable mais sera tout de même très compliqué. Les Flandriennes ont cinq points de retard sur la sixième place. Il faudra battre le Parc et compter sur au moins deux exploits. 

TOUTES LES NEWS HOCKEY BELGIUM SONT ICI !

Sélectionnez votre catégorie

Nouveau protocole de match

 Mesure transitoire vu la parution tardive par rapport aux matchs du week-end qui s’annonceSi en application de l’ancien protocole, des matchs ont déjà été remis pour ce week-end des 19

En savoir plus »