FIH Pro League: Défaite encourageante de nos Red Panthers

Ce samedi 26 janvier c’était au tour de nos Panthers de rentrer dans cette nouvelle Hockey Pro League. Leur adversaire du jour était l’équipe d’Argentine, classée 4emondiale. Rappelons que l’équipe belge féminine est la moins bien classée des équipes en lice (#13) et a donc tout à jouer dans cette Pro League !

Le stade argentin (situé à Cordoba) était comble
au moment de pénétrer sur le terrain. Chez les Red Panthers, trois petites nouvelles faisaient leurs débuts officiels : Tiphaine Duquesne, Alexia ‘T Serstevens
et Mathilde Raymaekers.

Dès l’entame de match les joueuses belges firent face à la rapidité et aux reconversions sud-américaines. Les Argentines ouvrirent le score (Julieta Jankunas) à la 12e minute, suite à un beau travail technique. Les Belges se créèrent deux PC (à 0) dans la première mi-temps mais elles ne concrétisaient pas. Nos Panthers étaient combattives et réalisaient de belles constructions, mais la finition manquait encore.

Lors de la deuxième mi-temps, les Belges semblaient bien en place tactiquement, mais les Argentines utilisaient l’espace parfaitement. A la 42e minute elles bénéficièrent d’un premier PC, alors que Jill Boon écopa au même moment d’une carte verte,

réduisant la defense à trois sorteuses. Même si la première tentative fut arrêtée par notre gardienne, Rosario Luchetti inscrivit le deuxième but de la partie sur le rebond du PC.

Même si la volonté était bien là, les Belges ne parvinrent jamais à réellement prendre le dessus sur leurs adversaires.

Le score n’évolua plus. Nos Red Panthers commencent donc cette Pro League par une défaite. Mais elles ont tout de même montré de belles choses et encourageantes pour la suite. Prochain match, ce vendredi 1er février contre la Nouvelle-Zélande (regardez leur programme ici).

TOUTES LES NEWS HOCKEY BELGIUM SONT ICI !

Sélectionnez votre catégorie

L’union fait la force !

A la suite de l’annulation de la loi sur le travail associatif (indemnisation légale des entraîneurs, coaches, arbitres, …) par la Cour Constitutionnelle, l’Association Interfédérale du Sport Francophone (AISF), l’Association

En savoir plus »