Championnats jeunes : mise en place d’un index de classification des joueurs

Le point de départ

La préoccupation principale concernant les jeunes joueurs est leur développement et leur évolution. En effet, en tant que Fédération, un de nos objectifs principaux est d’améliorer le niveau de jeu de nos jeunes. Pour ce faire, nous avons mis en place des formations de qualité (Coach Academy) et incitons les clubs à former leurs coaches et entraîneurs.

Toutefois, disputer des matchs de compétition participe aussi pleinement à l’évolution d’un joueur. D’autant plus si ces matchs sont équilibrés. Or, il n’était pas rare d’observer de grandes différences de score au sein de la même division en équipes de jeunes. Vu que jusqu’à présent, la classification d’une équipe dans une certaine division dépendait des résultats de la saison précédente, des différences de niveau pouvaient s’observer d’une génération à l’autre. Une équipe pouvait évoluer à un niveau qui ne correspondait pas réellement au sien, mais à celui de l’équipe de la saison précédente.

Dès lors, la Fédération s’est interrogée sur d’éventuelles nouvelles solutions pouvant éviter au maximum de trop grandes différences de niveau et des scores fleuves. Car non seulement ceux-ci n’apportent pas de plaisir, mais empêchent également une évolution qualitative. L’idéal recherché étant de permettre à chaque joueur de jouer à son propre niveau.

Une ‘taskforce’ a été chargée de la réforme des championnats jeunes. Après une analyse approfondie des options, celle-ci a opté pour l’instauration d’un système d’index individuel par joueur.

Qu’est-ce que l’index ?

L’index est une cotation chiffrée attribuée à chaque joueur des catégories U14 à U19 évoluant en division nationale. Cet index individuel est calculé pour chaque joueur sur base de différents critères issus des saisons précédentes, tels que : les victoires, les défaites, en déplacement ou à domicile, les différences de buts. De plus, un poids différent est donné aux différents types de victoire. Ainsi, une équipe en tête de championnat qui gagne contre le onzième, rapportera moins de points d’index à ses joueurs, que le onzième qui bat le premier.

L’index collecte les données à partir de la catégorie U12. Cela signifie qu’au fur et à mesure des saisons jouées, l’index évolue avec le joueur et les résultats qu’il a pu obtenir avec ses différentes équipes.

En ce début de projet, pour déterminer les premiers index individuels, les données sont compilées à partir de 2018, année de la mise en œuvre de Sportlink. Cela signifie que durant les premières saisons d’utilisation de l’index, les équilibres de niveau recherchés entre les équipes, ne seront pas encore optimaux. Au fil des saisons, cela devrait s’améliorer progressivement.

Afin de placer une équipe dans la division qu’elle mérite, un index d’équipe lui est attribué, déterminé par les index individuels des onze meilleurs joueurs qui la composent. Ensuite un algorithme se charge de calculer la meilleure place pour chaque équipe. Avec ce système, chaque équipe joue à son propre niveau et est directement responsable de ses résultats.

L’index permettra d’avoir une vision à plus long terme, ce qui n’est pas négligeable en terme de formation. De plus, les petits clubs avec une génération forte pourront faire évoluer leur équipe à un bon niveau, sans dépendre des résultats de l’équipe qui était des fois nettement moins forte la saison précédente.  

Partenaire technologique

L’index est une cotation chiffrée attribuée à chaque joueur des catégories U14 à U19 évoluant en division nationale. Cet index individuel est calculé pour chaque joueur sur base de différents critères issus des saisons précédentes, tels que : les victoires, les défaites, en déplacement ou à domicile, les différences de buts. De plus, un poids différent est donné aux différents types de victoire. Ainsi, une équipe en tête de championnat qui gagne contre le onzième, rapportera moins de points d’index à ses joueurs, que le onzième qui bat le premier.

L’index collecte les données à partir de la catégorie U12. Cela signifie qu’au fur et à mesure des saisons jouées, l’index évolue avec le joueur et les résultats qu’il a pu obtenir avec ses différentes équipes.

En ce début de projet, pour déterminer les premiers index individuels, les données sont compilées à partir de 2018, année de la mise en œuvre de Sportlink. Cela signifie que durant les premières saisons d’utilisation de l’index, les équilibres de niveau recherchés entre les équipes, ne seront pas encore optimaux. Au fil des saisons, cela devrait s’améliorer progressivement.

Afin de placer une équipe dans la division qu’elle mérite, un index d’équipe lui est attribué, déterminé par les index individuels des onze meilleurs joueurs qui la composent. Ensuite un algorithme se charge de calculer la meilleure place pour chaque équipe. Avec ce système, chaque équipe joue à son propre niveau et est directement responsable de ses résultats.

L’index permettra d’avoir une vision à plus long terme, ce qui n’est pas négligeable en terme de formation. De plus, les petits clubs avec une génération forte pourront faire évoluer leur équipe à un bon niveau, sans dépendre des résultats de l’équipe qui était des fois nettement moins forte la saison précédente.  

Structure des championnats jeunes nationaux

U14 – U16

Ici aussi le principe de base est d’obtenir des championnats équilibrés, afin que chaque équipe évolue à son niveau. C’est pourquoi la structure change au second tour de la compétition, afin d’équilibrer les poules en fonction des résultats du premier tour. De plus, 36 équipes pourront désormais jouer en nationale, toutes divisions confondues, au lieu de 24 précédemment. En Nationale 1 on débute le championnat avec deux poules de 12 équipes. La Nationale 2 est composée d’une poule de 12.

Durant le 1er tour chaque équipe joue 1 fois contre les 11 autres de sa poule.  Au second tour les équipes sont redistribuées  en fonction de leurs résultats du premier tour, pour faire en sorte que des équipes de niveaux similaires puissent se rencontrer.  

Les 6 premiers des deux poules de Nationale 1 vont constituer les poules Honneur A (DHA) et Honneur B (DHB) au second tour. Le reste des équipes de Nationale 1 sont redistribuées en Nationale 1, 2 ou 3, en fonction de leur classement au premier tour. Voyez l’animation pour tous les détails

U19

En U19, trois divisions sont créées : Honneur, Nationale 1 et Nationale 2. Chaque division est constituée d’une poule de 12 équipes. Ici aussi, 36 équipes au total évoluent donc en division nationale. Ces dernières rencontrent 1 fois tous leurs adversaires lors du 1er tour. Au second tour, de nouvelles poules sont créées, en fonction des résultats du premier tour, dans le but que les équipes de niveaux similaires soient regroupées. Voyez l’animation pour tous les détails.

TOUTES LES NEWS HOCKEY BELGIUM SONT ICI !

Sélectionnez votre catégorie