Belfius Indoor Finals 2020 – préface

HONNEUR MESSIEURS - le Léo est favori pour le titre

La phase classique est terminée. Place aux matches à élimination directe ce week-end à Charleroi. Léopold – Amicale Anderlecht Avia (18h30 dans le Dôme) et White Star – Waterloo Ducks (18h30 dans La Garenne) sont les demi-finales masculines de ce samedi avant l’ultime rendez-vous de dimanche (16h30 dans le Dôme). Tendances et décryptage grâce au concours d’Alexandre de Paeuw, l’Oréen qui a affronté chacun des prétendants aux lauriers nationaux cette saison.

Le Léo n’a égaré que cinq points sur 42 mis en jeu. Le White Star a la meilleure attaque mais la 3e pire défense de la série. Le Watducks pourra compter sur Ghislain, Van Oost et Willems mais Boccard sera parti pour la Pro League. L’AAA est revenu en boulet de canon pour arracher son ticket pour le Top 4. Qui va atteindre la finale ? Tentatives de réponse en quatre questions.

Alexandre, comment sens-tu les champions de Belgique avant cette première joute décisive ?

Le White Star a connu des hauts et des bas pendant quatorze journées. Les Everois ont le noyau le plus large et le plus professionnel de la compétition. Ils développent un jeu spectaculaire et marquent beaucoup. Mais ils prennent bien trop de buts. Sont-ils parfois un peu fainéants défensivement ? En tout cas ça leur a coûté cher. J’espère pour eux qu’ils seront plus rigoureux en playoffs.

Le Watducks pourrait créer la surprise ?

Je pense même que le Watducks est favori. Ils sont plus complets. Il ne faudra juste pas qu’ils s’excitent si ça ne va pas dans leur sens. Ils devront aussi bien évoluer ensemble, malgré que leurs compositions alignées soient différentes de semaine en semaine. Ils récupèrent les trois talents des Young Red Lions mais perdent Boccard et donc, de la sûreté derrière. Cette équipe peut surprendre.

Dans l’autre demi, tout semble plus clair entre Anderlecht et le Léo ?

Le Léo est clairement favori de cette rencontre tout simplement car le Léo est favori pour le titre. Ils ont été très constants pendant toute la phase classique du championnat. Ils n’ont connu presqu’aucune contre-performance. Ils ont très souvent joué avec le même effectif, ce qui est mieux pour les automatismes. Zimmer et Degroote sont des valeurs sûres tandis que leur coach, Maxime Bergez, fait de l’excellent boulot.

Pourtant c’est l’AAA qui a infligé leur seule défaite aux Ucclois cette saison, non ?

C’est juste. Mais je ne vois pas l’Amicale aller plus loin. Bien sûr, ils ont énormément d’expérience avec les trois frères Garreta, Pangrazio et Bourdeaud’hui. Mais je ne crois pas que ce sera suffisant.

HONNEUR DAMES - Toutes les équipes sont très proches

La phase classique du championnat de DH dames a été très serrée de bout en bout. Pour preuves. Le podium se tient en deux petits points. Et les affrontements entre équipes du Top 3 n’ont vu qu’un seul succès par plus d’un but d’écart. La quatrième place du Racing témoigne en revanche d’une certaine inconstance. Se dirige-t-on vers des demi-finales (samedi 17h00 au Dôme et à La Garenne de Charleroi) très indécises ? Une hypothèse appuyée par Stéphanie De Groof, la joueuse du Dragons qui s’est mesurée aux quatre protagonistes avec un maintien à la clé.

Le Dragons et le Well étaient promus mais se sont brillamment sauvés en DH. Les deux formations se sont même incrustées dans la course aux playoffs. Des playoffs préfacés en quatre points par la Brasschaatoise Stephanie De Groof et son œil avisé

White Star – Racing (5-3 et 3-1 en phase classique)  

Je trouvais que le Dragons était meilleur que le White Star, après notre premier affrontement. Mais quand je l’ai vu battre le Parc récemment, j’ai vu qu’il avait mis de superbes goals. Si elles parviennent à reproduire de telles séquences contre les gros adversaires, ça pourrait aller. D’autant qu’elles jouent avec Jessica Gucassoff qui est un bon renfort. Mais je pense que le Racing est quand même meilleur. Avec Haussener, Boon et Raes, il y a beaucoup de technique. Et à côté d’elles, le retour de la Panther Englebert va faire du bien. N’oublions pas que les Uccloises ont la meilleure attaque de la première partie de championnat avec le Dragons.

Antwerp – Watducks (2-1 et 2-3 en phase classique)

Je me rappelle des matches du Dragons contre ces équipes. Ils étaient assez fermés. L’Antwerp et le Watducks sont bien en place tactiquement. Et je me souviens aussi que contre nous, c’est aussi leurs PC défensif et offensif qui avaient fait la différence. Pour les Anversoises, Yana Vorushylo marque facilement sur cette phase tandis qu’Elodie Picard fait souvent les bons choix en tant que gardienne. En face, les Brabançonnes sont aussi très efficaces devant. Morgane Vouche garde un excellent sens du but et le danger peut venir aussi de Vanessa Blockmans quand elle arrive en pleine vitesse. La prestation des deux keepers sera primordiale selon moi.

Qui pour le titre final ?

Je pense que l’équipe championne dimanche sera celle qui sortira vainqueur du duel indécis entre l’Antwerp et le Watducks.

Les joueuses à suivre ?

Je pourrais vous citer quelques internationales comme Picard ou Ronquetti. Mais je préfère souligner les juniors de l’Antwerp. Autour des cadres expérimentées, les jeunes ont beaucoup joué cette saison. Et même si je ne connais pas leur nom, elles m’ont vraiment fait bonne impression. Nous avons aussi fait confiance à la jeunesse au Dragons et ça a payé. La plupart joue mieux que les anciennes d’ailleurs. Avant, nous n’avions pas d’entraînements spécifiques en salle. Voilà quelques années que elles, oui.

TOUTES LES NEWS HOCKEY BELGIUM SONT ICI !

Sélectionnez votre catégorie

Webinar du 1er avril 2020

Retrouvez ici la vidéo et la présentation du webinar du 01/04/2020 consacré à la crise Covid-19.https://hockey.be/wp-content/uploads/2020/04/COVID-19-_-Mesures-d’urgence-–-informations-partage-avec-les-clubs-LFH.mp4 Slides Partager sur facebook Partager sur google Partager sur twitter Partager sur linkedin Webinar

En savoir plus »