PRO LEAGUE – Promenade de santé pour les Red Lions contre l’Espagne

Au terme d’une aventure espagnole de trois semaines – camp d’entraînement à Gran Canaria, puis Pro League à Valence – les Red Lions jouaient leur deuxième match de Pro League contre l’Espagne ce samedi. Après la courte victoire d’hier (2-3), les troupes de Shane McLeod avaient à cœur de ne pas répéter les imprécisions du premier match.

Ce match était également le 400ème match international officiel ( !) de John-John Dohmen, ce qui est le record absolu pour le hockey belge. Cela fait également de lui le 6ème joueur le plus “capé” au monde de tous les temps. Félicitations John-John !

Après 10 minutes, Antoine Kina récupérait la balle sur la ligne de fond espagnole et la passait en retrait à Simon Gougnard esseulé en tête de cercle. Avec un tir en revers fulgurant le joueur de Leuven ne laissait aucune chance au gardien espagnol Cortes : 0-1. Cinq minutes plus tard, les Espagnols pensaient revenir au score, mais le revers de Quemada dans la lucarne sur rebond de PC était refusé pour jeu dangereux.

A la 18ème minute, lors du second penalty corner pour les Belges, le « Hendrickx time » avaient à nouveau sonné. Avec un boulet de canon à ras du sol, le « sleeper » belge obligeait le gardien espagnol à se retourner pour la seconde fois de la partie : 0-2. Par la suite les Belges gardaient le contrôle total jusqu’à la fin de la première mi-temps, mais ne réussissaient plus à marquer de goal.

Après la pause les Belges reprenaient le contrôle sans qu’on puisse parler de vraie domination, dû au rythme peu intense des échanges. Les Red Sticks espagnols ne trouvaient aucune ouverture jusqu’à la dernière minute du troisième quart temps. D’abord une rare occasion brûlante des Espagnols était habilement stoppée par Vincent Vanasch. Puis quatre PC consécutifs pour l’Espagne venaient mettre le feu dans le cercle belge. Arthur De Sloover arrêtait deux balles sur la ligne, mais concédait finalement un stroke en raison d’une faute de pied devant le but ouvert. Mais c’était sans compter sur notre “Wall” national, qui d’un magnifique réflexe maintenait le score à 0-2 après 45 minutes.

Les Belges de leur côté continuaient calmement à contrôler le jeu, mais n’arrivaient plus à créer la moindre occasion, souvent en raison d’un jeu trop bâclé. A quatre minutes de la fin l’équipe espagnole obtenait à nouveau deux PC coup sur coup. Mais un Vanasch vraiment imbattable s’interposait à nouveau de manière impériale. L’équipe espagnole continuait néanmoins à pousser, faisant reculer les Belges sous la pression. Toutefois, cela n’entraînait plus de changement au score (0-2).

Tâche accomplie pour les Red Lions, qui quittent l’Espagne avec 6 points sur 6 et renforcent ainsi encore un peu plus leur avance en Pro League. Avec 32 points en 13 matchs, il leur manque encore un petit point pour être mathématiquement sûrs de remporter cette compétition prestigieuse. Ce sera sans aucun doute pour le mois de mai, lorsque la Pro League reviendra en Belgique.

TOUTES LES NEWS HOCKEY BELGIUM SONT ICI !

Sélectionnez votre catégorie

MERCI MARC !

Marc Coudron n’avait que 35 ans quand il acceptait de devenir président de l’ARBH. « Parce qu’il n’y avait personne d’autre », dit celui qui jusqu’il y a peu était encore l’international

En savoir plus »