HWC 2018 – Victoire contre l’Afrique du Sud, mais un goût de trop peu

Pour son troisième match de poule ce samedi, l’objectif de l’équipe belge était clair : marquer un maximum de goals contre l’Afrique du Sud. Ceci pour faire grandir la confiance en vue de la phase décisive du tournoi qui arrive à grands pas. Mais aussi, si possible, pour essayer de ravir la première place de cette poule C à l’Inde, qui comptabilisait avant ce soir le même nombre de points que la Belgique, mais avec une différence de buts de +4 par rapport aux Belges. L’Inde, qui jouait son match contre le Canada après les Belges, pouvait entamer son match en connaissance de cause, contrairement aux Red Lions.

Mais tout commençait au plus mal pour les Belges, car après seulement 35 secondes Spooner réceptionnait une magnifique passe de Rhett Halkett et inscrivait le 0-1 au marquoir. Les Lions, pris à froid, mettaient du temps à récupérer de cet uppercut d’entrée et avaient du mal à mettre l’intensité nécessaire dans leur jeu. Heureusement, à une minute de la fin du premier quart-temps,  Alexander Hendrickx convertissait le premier PC belge, grâce à un sleep imparable à ras le sol (1-1).

Le second quart faillit démarrer comme le premier, mais le tir de l’attaquant sudafricain était repoussé par Vincent Vanasch. Trois minutes plus tard, Simon Gougnard trouvait lui aussi le chemin des filets, sur un beau débordement par la droite et un tir croisé (2-1).

Et encore quelques minutes après Hendrickx prouvait qu’il était l’homme en forme sur PC pour les Belges, marquant son second but de la soirée. Les Red Lions continuaient à avoir du mal à augmenter sensiblement le rythme de leur jeu et commettaient beaucoup trop d’erreurs techniques, pour pouvoir dominer leur adversaire de façon nette. Néanmoins ils réussisaient encore à augmenter leur avance dans les dernières secondes de cette première mi-temps, sur un PC de Loïck Luypaert cette fois-ci. Le score à la mi-temps était de 4 à 1.

En seconde mi-temps les Belges haussaient enfin leur vitesse d’exécution, mais les imprécisions continuaient à leur jouer des tours. Un troisième but pour Hendrickx sur PC en toute fin de quart-temps, lui était refusé par l’arbitre vidéo, car la balle avait été bloquée à l’intérieur du cercle. Le score ne bougeait plus jusqu’à la 48ème minute, lorsque Simon Gougnard, élu homme du match par la suite, se dribblait un chemin jusqu’à la ligne du fond, servant Cédric Charlier en retrait pour le 5-1. Dans la toute dernière seconde du match Cédric Charlier marquait lui aussi son second but de la soirée. Mais l’arbitre vidéo estimait que la balle n’avait pas franchi la ligne complètement avant le ‘buzzer’ final et annulait le goal.

Le score final était donc de 5 à 1, mettant la Belgique à une différence de buts de +1 par rapport à l’Inde. Ceci s’avérait insuffisant, car l’Inde réussissait à battre le Canada 5 buts à 1. Du coup la Belgique termine cette phase de poule à la seconde place et jouera son huitième de finale mardi prochain contre le troisième du groupe D. Dans ce groupe l’Allemagne mène au classement avec  6 points, suivi par les Pays-Bas avec 3 points et le Pakistan et la Malaisie avec chacun 1 point.  Demain l’Allemagne jouera contre la Malaisie et les Pays-Bas contre le Pakistan. À 20h45 heure indienne (16h15 en Belgique), les Red Lions seront donc fixés sur leur adversaire de mardi.

TOUTES LES NEWS HOCKEY BELGIUM SONT ICI !

Sélectionnez votre catégorie

Update 27/03

Les infos ci-dessous seront adaptées très régulièrement, en fonction de l’évolution de l’actualité. Update 27/03 RAPPEL MESURES OFFICIELLES DU GOUVERNEMENT Le gouvernement, qui est en charge de la gestion de

En savoir plus »