FIH Pro League – des Red Lions très matures se défont des Pays Bas pour une place en finale

Au programme des Red Lions ce vendredi soir à huit heures, la demi-finale de la FIH Pro League. Les Belges ont finalement émergés contre les Pays-Bas sur un score de 1-3, après avoir montré beaucoup de maturité dans un match sec, et même des fois un peu (trop) violent.

Dans un remake de la demi-finale olympique de Rio, les Pays-Bas et la Belgique allaient en découdre ce soir dans le Wagener Stadion à Amstelveen, pour  un place en finale, aux côtés de l’Australie. Plus tôt dans la soirée les Aussies avaient humilié la Grande Bretagne (6-1).

Dès l’entame du match les deux équipes y allaient à fond, résolues à ne rien lâcher. Après 3 minutes Tom Boon héritait déjà de deux occasions de tir, mais le jeune gardien van der Ven était bien réveillé. Lors du premier PC pour les Belges, le gardien sortait joliment la balle, mais le rebond d’Arthur Van Doren touchait durement Thomas Briels au bras. Le capitaine belge se retrouvait à terre pour la première fois. A la fin du premier quart temps Alexander Hendrickx défendait sèchement sur Hertzberger qui tombait à terre. Furieux, le Hollandais se relevait et prenait sa ravanche en poussant le Belge. Carte jaune 10 minutes pour les deux joueurs !

Photo by PHDPH

Le premier goal pour les champions du monde tombait après 3 minutes dans le second quart. Arthur Van Doren envoyait une longue passe lumineuse sur  Tanguy Cosyns, qui déviait joliment (0-1). Un peu plus tard Thomas Briels était à terre pour la seconde fois, suite à un accrochage violent avec Joep de Mol. Il ne remonterait plus sur le terrain, le staff craignant une légère commotion. Les Pays-Pas se faisaient de plus en plus pressants. Et dans la 26ème minute Jelle Galema marquait joliment le 1-1, après une contre-attaque fulgurante. Ensuite les Oranje continuaient à insister, mais la défense belge tenait bon.

Après la pause c’étaient les Néerlandais qui se montraient les plus fringants. Et il faillait un Vincent Vanasch des grands jours, pour que le score n’augmente pas. Les Lions pliaient, mais ne rompaient pas. L’équipe belge toute entière défendait de façon très mature. Et un peu contre le cours du jeu, Tom Boon remettait son équipe aux commandes, grâce à un magnifique goal dont seul lui a le secret. Son dribble en 3D mettait toute la défense néerlandaise dans le vent et une petite ‘pichenette’ à droite du gardien venait parachever cette action d’une autre dimension.  C’était 1-2 pour les Belges.

Photo by PHDPH

In de laatste 15 minuten controleerden de Red Lions de wedstrijd op een heel volwassen manier en prikten zelf af en toe nog eens tegen. Zo kon Alexander Hendrickx op een penalty corner nog eens zijn duivels ontbinden. Met een keiharde lage sleep zette hij de 1-3 op het scorebord. Nadien bewees Vincent Vanasch nog een paar keer schitterend waarom hij ‘the wall’ wordt genoemd en waarom hij verkozen werd tot beste doelman van de wereld. De Belgische defensie verrichtte puik werk en de Lions kregen geen doelpunt meer tegen. Eindscore 1-3.

De Red Lions plaatsten zich zo verdiend voor de finale van zondag tegen nummer 2 van de wereld Australië.  Deze zal zondag plaatsvinden om 17u.

TOUTES LES NEWS HOCKEY BELGIUM SONT ICI !

Sélectionnez votre catégorie

Update 27/03

Les infos ci-dessous seront adaptées très régulièrement, en fonction de l’évolution de l’actualité. Update 27/03 RAPPEL MESURES OFFICIELLES DU GOUVERNEMENT Le gouvernement, qui est en charge de la gestion de

En savoir plus »