Les Red Panthers déroulent et poursuivent la compétition

Ce samedi soir, 28 juillet, nos Red Panthers jouaient le match de la vérité. En effet, après une défaite contre la Nouvelle-Zélande (4-2) et un partage contre l’Australie (0-0), la victoire contre le Japon était la seule option afin de poursuivre la compétition.

Sous les coups de 18 heures, heure locale, elles entamaient ce match contre des Japonaises qui avaient notamment battu la Nouvelle-Zélande il y a quelques jours. Ces dernières débutaient d’ailleurs en force dès l’entame du match, mais notre défense veillait au grain. Dès la 7e minute, les Belges se créèrent un premier PC. Grâce à une belle combinaison et un rebond sur le donneur, Judith Vandermeiren poussa la balle au fond du goal japonais! Le scénario était idéal: La Belgique menait 0-1 dès le début de la rencontre.

Le début du deuxième quart commença également de la plus belle des manières. Barbara Nelen déborda joliment sur le flanc gauche et centra en direction du cercle, Jill Boon reprit la balle et la plaça en pleine lucarne; magnifique goal! Les Red Panthers menaient désormais 0-2. Les Japonaises ne se laissaient pas abattre, mais c’était sans compter sur notre gardienne de classe mondiale, Aisling D’Hooghe, qui effectua un superbe arrêt du bout du stick. Nos Panthers avaient mangé du Lion aujourd’hui, car à la 22e minute, suite à un magnifique travail dans le cercle de Jill Boon, Anne-Sophie Weyns plaça la balle dans les filets japonais, mettant la Belgique confortablement en tête (0-3) à la mi-temps. Le défi pour la seconde mi-temps, était de gérer au mieux cette avance et de garder la concentration requise.

Le message avait l’air d’être passé cinq sur cinq, puisque dès le retour des vestiaires, Louise Versavel inscrivit le 0-4 grâce sur un joli centre de Jill Boon, encore elle ! Les Belges jouaient de manière juste et libérée, même si à la 36e minute, le Japon obtint un PC qu’il réussit à transformer; 1-4. Malgré le score, les Red Panthers continuaient leur jeu offensif et Versavel doubla son compteur personnel dans ce match, suite à une jolie action collective 1-5.

Comme depuis l’entame de cette Coupe du monde, les Belges maîtrisaient bien en défense et pouvaient tenter des choses en attaque. Elles présentaient du beau jeu, qui ravissait le public belge, toujours aussi bruyant, en tribune.

Sans prétention aucune, on pouvait clairement affirmer que ce match était à sens unique. Elles déroulaient, conservant bien la balle et maîtrisant les duels. Pour couronner cette belle prestation, Louise Versavel alourdissait encore un peu le score, d’un superbe sleep sur PC en pleine lucarne dans le quatrième quart. Toutefois, nos adversaires étaient performantes dans ce secteur également, puisqu’elles transformèrent à nouveau un PC à la 50e minute, inscrivant leur deuxième but de la partie (2-6). Et alors qu’il restait trois minutes dans ce match, les asiatiques se créèrent un nouveau PC, qui rentra à nouveau au fond! Le score de 3-6 n’évolua plus. Les Belges terminaient cette phase de poule avec brio !

Grace au match nul 1-1 de la Nouvelle-Zélande contre l’Australie, ce sont les Aussies qui terminent en tête de la poule D. Grace à la belle prestation d’aujourd’hui, les Belges passent au-dessus de la Nouvelle-Zélande et rencontreront l’Espagne au prochain tour. Ce match est prévu ce lundi 30/07 à 19h heure belge.

Retrouvez ici toutes les photos du match!

TOUTES LES NEWS HOCKEY BELGIUM SONT ICI !

Sélectionnez votre catégorie

L’union fait la force !

A la suite de l’annulation de la loi sur le travail associatif (indemnisation légale des entraîneurs, coaches, arbitres, …) par la Cour Constitutionnelle, l’Association Interfédérale du Sport Francophone (AISF), l’Association

En savoir plus »