CE 2019 – les Red Lions en demi-finales après la victoire contre l’Angleterre

Dans un stade plein à craquer et une ambiance électrique à la Wilrijkse Plein à Anvers, les Red Lions affrontaient aujourd’hui l’Angleterre, pour leur deuxième match de poule des Belfius  EuroHockey Championships 2019.

Le tournoi ainsi que les Red Panthers et Lions étaient honorés aujourd’hui par la visite de Sa Majesté le Roi Philippe. Des milliers de compatriotes chantaient la Brabançonne à l’unisson et dans les deux langues nationales. Le roi de Belgique appréciait !

Les Red Lions, en blanc pour l’occasion, avaient besoin d’un peu de temps pour prendre le rythme. Mais après 10 minutes, la domination belge devenait de plus en plus claire. Le public le ressentait immédiatement et entonnait des chants pour nos Belges. Dans les dernières secondes du premier quart-temps, les Lions concrétisaient leur premier penalty corner, grâce à Tom Boon qui était parfaitement positionné pour le rebond. Le premier but belge était un fait (0-1).

Au deuxième quart-temps, les Lions continuaient d’accroître leur domination, mais avec encore trop de déchet technique. A la huitième minute, Thomas Briels décidait d’aller presser haut la défense adverse et récupérait la balle, mais après un dribble spectaculaire dans le cercle anglais, son tir en revers passait juste au-dessus.  Quelques minutes plus tard, sur le deuxième penalty corner britannique, Vincent Vanasch montrait pourquoi il est le meilleur gardien du monde : arrêt avec le pied suivi d’un magistral dégagement du stick. La grande classe ! Malgré toute une série d’occasions belges, le score restait de 0-1 à la pause. Sur les 30 premières minutes, les Lions avaient eu 73%.

Après la pause, les Anglais revenaient sur le terrain avec de nouvelles ambitions. Au début, ils ne rentraient que quelques fois dans le cercle sans se montrer vraiment dangereux, mais au troisième penalty corner, Vanasch devait montrer tout son talent pour sortir la balle de son but. Les Lions avaient à nouveau du mal à imposer leur jeu. A la 41ème minute, Gougnard lançait une belle combinaison avec Wegnez, mais son tir en revers manquait de précision. Quelques minutes plus tard, un nouveau penalty corner était accordé pour les Britanniques. Cette fois-ci, les Belges avaient besoin de l’aide de la barre transversale, sur le sleep de Jackson. Le score restait 0-1 pour les Belges jusqu’à la fin du troisième quart, mais l’égalisation anglaise n’était pas loin.

Il n’en fallait pas plus pour pousser la foule à en remettre une couche pour les Red Lions. Et à la deuxième minute du dernier quart, les Belges forçaient un deuxième PC. Le sleep d’Hendrickx était bien repoussé par le gardien de but anglais sur la ligne. C’est alors que le « roi » Arthur décidait que c’en était assez. Avec une récupération de classe mondiale, il lançait d’abord une attaque belge, avant de forcer lui-même un nouveau pc. Et « comme d’habitude », Alexander Hendrickx se devait de marquer son goal. Son sleep puissant terminait sa course au fond du but. La Belgique menait 0-2 et le public pouvait respirer à nouveau. Les Lions continuaient à développer leur jeu de manière concentrée et se mettaient alors à l’abri.

Ce n’était pas un match facile pour les Belges, mais la deuxième victoire était au bout, ainsi que la place en demi-finale du jeudi 22 août. Les Red Lions peuvent maintenant calmement monter en puissance, avec un dernier match de poule contre le Pays de Galles ce mardi 20 août.

TOUTES LES NEWS HOCKEY BELGIUM SONT ICI !

Sélectionnez votre catégorie

L’union fait la force !

A la suite de l’annulation de la loi sur le travail associatif (indemnisation légale des entraîneurs, coaches, arbitres, …) par la Cour Constitutionnelle, l’Association Interfédérale du Sport Francophone (AISF), l’Association

En savoir plus »