Indoor Messieurs – l’AAA revient en force

Les Anderlechtois sont les grands bénéficiaires du week-end de reprise avec trois succès en autant de rencontres. Ils intègrent le Top 4 après un début de saison compliqué.

Quelques jours après les fêtes de fin d’année, quelques heures avant le départ (mercredi) pour la Coupe d’Europe A (de vendredi à dimanche à Berlin), voici les différents enseignements à tirer après les trois premières journées de 2020 en Division d’Honneur messieurs. 

Les gagnants : l’Amicale Anderlecht Avia, le White Star et le Léopold

Le programme de l’AAA était largement abordable pour cette reprise 2020. Et les coéquipiers de Renaud Pangrazio ont fait le job en prenant neuf points, trois vendredi soir contre Gand et six contre le Baudouin et l’Orée dimanche. Les voilà virtuellement en demi-finale avant de penser aux quatre dernières rencontres qui s’annoncent compliquées. Watducks, Léo et White Star au menu avant le Baudouin en dessert.

Le White Star a aussi signé un sans-faute pour son retour aux affaires. Les champions de Belgique encaissent beaucoup (19 buts en 120 minutes) mais tant qu’ils marquent un goal de plus, c’est suffisant. On retiendra notamment leur succès 8-10 contre le Watducks vendredi soir.

Enfin le Léopold est toujours invaincu dans ce championnat mais a perdu ses premières plumes. Après avoir laminé La Gantoise 2-13, la formation de Tanguy Zimmer a fait 4-4- contre Waterloo. Aucune conséquence au classement puisque les Bruxellois restent leaders avec quatre longueurs d’avance sur le White Star.

Les perdants : La Gantoise et l’Orée

Marco Miltkau ne suffit pas à La Gantoise. Il lui faut aussi Antoine Kina. Mais l’international est en Australie avec Emile Esquelin et les Red Lions. Les Flandriens, qui ont dû aligner Pascal Kina par manque d’effectif dimanche, se sont inclinés dans leurs trois matches ce week-end. Résultat des courses, l’Amicale Anderlecht Avia leur a ravi leur place dans le Top 4.

L’Orée doit désormais regarder dans son rétroviseur. Les Woluwéens viennent d’enchaîner six revers. Avec sept points, ils sont à égalité avec le Racing et plus que jamais concernés par le maintien malgré une entame de compétition encourageante. Ils pourraient s’offrir un bon bol d’air après les oppositions du 26 janvier. Ils affronteront le Racing et Gand, deux concurrents directs.

Les autres : le Watducks, le Racing et le Baudouin

Le Watducks finira vraisemblablement troisième ou deuxième de la phase classique, ce qui ne change pas grand-chose par rapport à son adversaire en demi-finale. Voilà pourquoi son 4/9 de ce week-end n’est pas vraiment positif ou négatif.

Le Racing a pleinement profité de la démobilisation gantoise pour décrocher trois points dimanche, après avoir bien résisté mais craqué contre Waterloo. Les Rats s’en voudront sûrement d’avoir sombré contre le Baudouin vendredi soir (2-9). Les Bruxellois comptent sept unités, comme l’Orée, mais ont quatre dernières joutes plus difficiles.

Enfin il faudra un miracle pour que le Baudouin se sauve. Les Dilbeekois ont certes pris leurs premiers points de la saison en terrassant le Racing. Mais avec quatre longueurs de retard et en devant encore défier le Léo, le Wat, l’Orée et l’AAA, la mission maintien semble vouée à l’échec.

TOUTES LES NEWS HOCKEY BELGIUM SONT ICI !

Sélectionnez votre catégorie

L’union fait la force !

A la suite de l’annulation de la loi sur le travail associatif (indemnisation légale des entraîneurs, coaches, arbitres, …) par la Cour Constitutionnelle, l’Association Interfédérale du Sport Francophone (AISF), l’Association

En savoir plus »