TOKYO2020 – Les Red Lions sont Champions Olympiques !!!

Aujourd’hui, c’était le jour J pour les Red Lions et tous leurs supporters ! C’est pour cela que les hockeyeurs belges se sont entraînés durement et ont tout sacrifié pendant cinq ans. Aujourd’hui, les Belges voulaient écrire l’histoire du sport pour notre pays, en remportant la médaille d’or aux Jeux Olympiques (le football a remporté la dernière médaille d’or pour un sport d’équipe en 1920). Mais pour y parvenir, ils devaient d’abord battre l’Australie. Les deux meilleurs pays du hockey l’un contre l’autre en finale, cela devait et allait donner un spectacle historique !

Le match commençait comme toujours par une forte pression de la Belgique, qui a failli aboutir à un but après 2 minutes. D’abord avec un centre de Kina que Dockier manquait de peu pour la déviation, puis avec un tir du revers de Dockier. Le premier danger pour l’Australie est apparu après 11 minutes, mais la balle envoyée devant Vanasch ne donnait rien. Lors de la contre-attaque qui suivait, Kina avait une autre occasion de marquer, mais son tir du revers était bien bloqué par le gardien Charter.

Le danger belge devenait plus concret dans le deuxième quart-temps lorsque, après deux minutes, De Sloover décidait de se projeter vers l’avant et trouvait Charlier à l’entrée du cercle. Le tir du Bruxellois était bien arrêté par le gardien australien. Les Belges récupéraient beaucoup de balles et quelques minutes plus tard, le gardien de but australien repoussait le danger à nouveau sur une belle frappe de Kina. À la 10e minute du deuxième quart-temps, le premier Penalty Corner était accordé aux Lions, avec Hendrickx sur le terrain. Mais malheureusement, pour la première fois dans le tournoi, son tir n’était pas cadré. L’Australie démarrait bien, mais la Belgique avait clairement le dessus, avec plus de possession de balle, plus de récupérations de balle et plus de tirs au but. Seul le tableau d’affichage ne changeait pas.

Mais nous n’avons pas eu à attendre longtemps après la pause. La balle circulait depuis seulement deux minutes lorsque Boccard s’avançait sur la gauche, centrait pour De Kerpel dans le cercle, qui passait à Florent van Aubel. Le “tuuveneir” soulevait joliment la balle en l’air pour finalement la pousser dans le goal. La Belgique méritait de mener 0-1. Mais on sentait que ce goal avait réveillé les Aussies, car ils commençaient à récupérer plus de balles et à attaquer de plus en plus dans notre cercle. A la neuvième minute, la Belgique se dégageait bien lorsque Ogilvie déviait une balle contre le poteau. Juste après, les Australiens obtenaient leur premier PC, mais Vincent “the wall” Vanasch était bel et bien présent : son sticksave était de classe mondiale.

Dans les 15 dernières minutes du match, les Red Lions menaient 0-1. Mais c’étaient les Kookaburras qui se montraient les plus menaçants dans les dernières minutes, et après deux minutes, ils revenaient à hauteur des belges au niveau du score. Zalewski tirait au but, Van Doren touchait la balle et sa déviation était smashée dans le but par Wickham. C’était 1-1 et tout était à refaire. Les Belges obtenaient un deuxième PC quelques minutes plus tard, mais cette fois, Hendrickx tentait une passe difficile au premier poteau, où van Aubel manquait de peu de dévier dans le but. Les Lions tentaient à nouveau de construire à partir de l’arrière et ils y parvenaient assez bien. Van Doren donnait une bonne frayeur à son équipe avec un raté en défense, heureusement sans conséquence. Les Belges avaient déjà beaucoup donné et semblaient un peu fatigués, ce qui a conduit à trop de ratés en fin de match. Les Australiens eux continuaient à presser, c’était l’enfer pour les Lions. Mais ils s’accrochaient, le score final restait de 1-1 et la finale olympique se décidait aux shoot-outs.

 

AUSTRALIA : X Govers (save Vanasch) – V Ogilvy – V Brand – X Simmonds (save Vanasch) – X Whetton 

BELGIUM : V van Aubel – V De Sloover – X Denayer (raté) – V Wegnez (stroke Hendrickx)

TOUTES LES NEWS HOCKEY BELGIUM SONT ICI !

Sélectionnez votre catégorie